Tous les ans, nous ouvrons un espace de réflexion pour questionner et affiner la compréhension de ce qui se joue dans les transitions agricoles et, ainsi, contribuer aux débats.

Portée par un think tank et une fondation spécialisés dans les questions agricoles, en partenariat cette année avec une association dédiée aux ruralités, l’Agora des Transitions Agricoles se veut un agitateur d’idées permettant de faire un pas de côté dans les réflexions autour des transitions agricoles.

 

PRÉSENTATION

Les transitions à mener dans les territoires en ce début de XXIe siècle sont indéniables et nombreuses : alimentation, gestion durable des ressources naturelles et de la biodiversité, lutte contre le réchauffement climatique, bien-être de la population… Dans toutes ces transitions, les agriculteurs et agricultrices ont un rôle capital à jouer tant leurs activités sont en prise directe avec le vivant, mais celles-ci ne pourront s’organiser qu’avec le soutien des territoires dans une relation de co-construction économique, sociale et environnementale. Nous voyons d’ores et déjà de nombreuses initiatives pionnières de projets agri-territoriaux émerger, mais force est de constater qu’elles ne font pas masse et qu’il demeure des verrous à débloquer pour passer un effet de seuil transformateur de la transition.

Que manque-t-il aujourd’hui pour passer ces effets de seuil ? Quels sont les besoins qui actuellement ne trouvent pas réponse ? Quels principes d’action imaginer pour accompagner le déploiement à grande échelle de projets agri-territoriaux transformateurs dans les territoires ? C’est ce que nous avons demandé à une quarantaine d’experts de tous horizons mobilisés lors de trois ateliers en intelligence collective pour recueillir leur expertise et compréhension des changements à l’œuvre.

Comment mieux penser la conduite du changement au service des nécessaires transitions agri-territoriales ? Nous vous proposons d’en débattre lors de cette première édition de l’Agora des Transitions Agricoles.

 

PROGRAMME

09:00 – 09:30

Accueil

09:30 – 09:45

Mots d’introduction des Président·e·s

09:50 – 10:10

Ouverture par Julien DENORMANDIE, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

10:15 – 10:25

Projection d’une vidéo introductive

10:30 – 11:30

TABLE RONDE 1   •   LES TRANSITIONS AGRICOLES : REGARDS CROISÉS ET CONVERGENTS ?

Il est à la mode de parler de « transitions agricoles » mais que signifient réellement ces termes ? Que l’on soit agriculteur, citoyen-consommateur ou chercheur, avons-nous la même définition et les mêmes attentes de ce que l’on nomme communément « les transitions agricoles ». Comment concilier le défi des « transitions agricoles » à l’aune des enjeux économiques pour l’agriculture et pour la société? La première table ronde prendra la forme d’un échange entre diverses personnalités du monde agricole et de la société civile pour poser les termes d’une définition commune. 

AVEC

Barbara BESSOT BELLOT, Députée LREM de Haute-Saône

Jérémy DECERLE, Député européen et ex-Président des Jeunes Agriculteurs (JA)

Antoine HENRION, Président de l’interprofession Terres Univia

Philippe MAUGUIN, Président de l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE)

Arnaud SCHWARTZ, Président de France Nature Environnement (FNE)

11:30 – 11:50

Pause

11:50 – 12:50

TABLE RONDE 2   •   LES  TRANSITIONS AGRICOLES : DES EXPLOITATIONS AUX TERRITOIRES

Comment la transition agricole se vit-elle dans le territoire et peut aider à développer les liens sociaux et économiques ? Comment impliquer ensemble les agriculteurs, les habitants, les collectivités, les associations, les acteurs économiques pour accompagner cette transition tant à l’échelle de l’exploitation que des territoires ?

AVEC

Sophie DANLOS, Directrice de Fermes d’Avenir

Rémi DELATTE, Député LR de Côte d’Or

Olivier CHAILLOU, Président de Terrena

Xavier PASSERMARD, Directeur Biométhane de GRDF

Sébastien WINDSOR, Président de l’Association Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA)

12:50 – 13:45

Cocktail déjeunatoire

14:00 – 15:15

TABLE RONDE 3   •   LES  TRANSITIONS AGRICOLES : DES MOYENS ADAPTÉS AUX ENJEUX ?

Les transitions agricoles, si on les souhaite ambitieuses, appellent de nombreux changements, à l’échelle individuelle comme collective, au niveau des territoires comme des filières. Peut-on alors raisonnablement se satisfaire des moyens actuels mis à disposition des agriculteurs ? Quels seraient les nouveaux outils nécessaires et les pistes d’innovations utiles ? Comment peut-on envisager les formations, l’appui financier, l’accompagnement technique, les politiques agricoles qui seraient, entre autres, à la hauteur des enjeux ?

AVEC

Stéphane AUROUSSEAU, Président de l’Institut de Formation des Cadres Paysans (IFOCAP)

Jean BESANÇON, Directeur de l’Université Ouverte des Compétences

Maximin CHARPENTIER, Président de la Chambre d’Agriculture du Grand Est

Alexandre FRESCHI, Député LREM du Lot-et-Garonne

Philippe GATE, Directeur scientifique d’Arvalis, Institut du Végétal

Yves MADRE, Président de Farm Europe

15:15 – 15:35

Discours de clôture 

15:35 – 15:45

Mots de conclusion par les Président·e·s

INFORMATIONS PRATIQUES

Quand  : 15 octobre 2020

Horaires : 09h – 16h. 

Où : Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, 9 avenue Georges V, Paris 8

Événement gratuit dans la limite des places disponibles

.

ORGANISATEURS & PARTENAIRES

 
Sol et Civilisation est un think-tank tourné vers l’action, qui anime depuis plus de 25 ans une réflexion sur la place et le rôle de l’agriculture, des acteurs et des espaces ruraux dans les équilibres de société. Sol et Civilisation investit tout particulièrement les questions liées aux stratégies de changement et d’innovation dans les territoires, et cherche par là même à favoriser les processus de transition durable.
.
 
 

 
La Fondation Avril, reconnue d’utilité publique, a été créée par le monde agricole et s’inscrit dans une volonté d’agir et de s’impliquer dans les territoires ruraux et auprès de leurs habitants les plus en difficulté, en France et en Afrique. Ses missions d’intérêt général se concrétisent par des soutiens financiers et humains à des initiatives locales et par la mise en place de projets innovants qui rassemblent et associent différents partenaires en France et dans le monde.
.
 
 

 
L’Association Nationale Nouvelles Ruralités a pour objectif de porter un discours positif sur les territoires ruraux de nature à inspirer les politiques publiques qui leur sont destinées. Elle travaille ainsi à reconstruire une image positive des potentiels que représente la ruralité pour la France, en remplaçant le mythe rural sur lequel se fonde l’ensemble des relations villes/campagnes aujourd’hui par une vision plus proche de la réalité réelle et vécue.
.
 
 

Création graphique par Limbus. Icônes par Margaret Hagan, Flatart et Daouna Jeong pour Noun Project.