Lors des 22e Assises de Sol et Civilisation, notre grand témoin, Philippe Lacombe, économiste, professeur et chercheur émérite à l’INRA, nous interpellait sur notre époque quelque peu dépressive : « Les situations d’incertitude et de crises sont finalement, assez positives car elles nous invitent à réfléchir et être acteur plutôt qu’exécutant. Il nous faut repérer, interpréter, construire ensemble le monde de demain. L’espace rural peut être, davantage encore, un lieu de création et d’invention. »
Sol et Civilisation poursuit depuis plus de deux décennies cette ambition. À travers nos publications et rencontres, recherches et interventions, nous avons de cesse de montrer et d’accompagner des dynamiques territoriales porteuses de solutions nouvelles.
Cette année encore, que ce soit auprès de coopératives et d’autres organismes agricoles, de collectivités locales, de structures de développement rural, dans nos réseaux ou lors de nos rencontres, en France comme en Europe, en collaboration avec le think-tank Notre Europe-Institut Jacques Delors, nous avons cherché à ouvrir de nouvelles voies capables de rendre les hommes acteurs de leur territoire et gestionnaires responsables du vivant. Nos activités s’articulent aujourd’hui autour de trois pôles : rechercher et capitaliser pour mieux comprendre, échanger et communiquer pour partager, proposer et agir pour innover.
Ainsi, nous restons convaincus, fidèle à l’esprit de nos fondateurs que les territoires ruraux sont un monde de solutions et que notre intelligence collective est notre meilleure alliée pour avancer.

Anne-Claire VIAL, présidente de Sol et Civilisation

Téléchargez le rapport d’activité 2013

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *