Articles

Une délégation française composée d’élus, de chefs d’entreprises, de représentants d’associations et de citoyens s’est rendue du 21 au 25 octobre dernier au Québec afin de mieux comprendre les stratégies d’attractivité et les outils d’anticipation prospective territoriale.
Ce voyage est la deuxième étape d’un programme de coopération entre trois territoires: Erdre et Gesvres (Loire Atlantique – France), Sud Lozère (Lozère-France) et le Témiscamingue (Albitibi-Temiscamingue – Quebec) programmé sur 2 ans. Ces trois territoires ont missionné Sol et Civilisation pour accompagner cette action de coopération financée par les territoires et les fonds européens.

“Ce qui m’a le plus étonné, impressionné, c’est de voir des gens de toutes les organisations se réunir, travailler ensemble, pour élaborer la Planification stratégique qui fait la promotion de leur territoire, le fait avancer».
André Baret, membre du Pôle d’équilibre territorial et rural Sud Lozère et maire d’Hures-la-Parade, une commune de 270 habitants où il est aussi éleveur de moutons.

 

Pourquoi les compétences collectives sont-elles si importantes pour le monde rural ? 

Explications de Truong-Giang Pham de Sol et Civilisation parue sur Pro Bono Lab.
#ruralité #compétences #territoire #attractivité #apprenance

La qualité du système de santé en milieu rural est devenue un enjeu majeur pour l’attractivité et la vitalité de nombre de campagnes.

Avec l’allongement de la durée de vie, la baisse de la démographie médicale, la réorganisation des hôpitaux locaux et les nouvelles attentes des populations autour des services de la personne, les défis à relever sont nombreux.

Retrouvez une synthèse des échanges dans la Lettre 32 – La santé en campagne.

Ci-dessous, un rappel du programme des interventions

Ouverture des Assises

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation

Les territoires sont-ils en bonne santé ?

Jacques Portier, directeur Santé de la Caisse centrale MSA

Le monde rural innove pour sa santé

Le réseau gérontologique de Doué-La-Fontaine (Maine et Loire)

Isabelle Duval (médecin-conseil à la MSA du Maine et Loire) et Marie Marot (sous-directeur à la MSA du Maine-et-Loire)

La maison de santé rurale de Salles-Curan (Aveyron)

François Dubeau (directeur général de la MSA de l’Aveyron) et Madame Guillaudeau (maire adjoint de Salles Curan, médecin, directeur adjoint et responsable du Pôle soins de l’hôpital d’Espalion)

Télémédecine et hôpital local, quelle médecine demain en milieu rural ? (Lozère)

Pierre Chabas (directeur délégué de l’Association régionale des organismes de MSA du Languedoc-Roussillon)

Santé et territoire, un couple en devenir ?

Table ronde animée par Madame Gros (ancienne présidente de la MSA) et réunissant Jeanne-Marie Amat (géographe, professeur à l’université Paris XII), Denis Bruguier (directeur de l’hôpital local d’Uzès), Eric Correia (vice-président de la communauté de communes de Guéret Saint Vaury, pôle d’excellence rurale “Domotique et Santé”), Jean-Marie Devevey (chargé de mission DIACT, Santé et Territoire), Christine Guillemy (élu du Pays de Chaumont dans la Haute-Marne).

Clôture des Assises

Pierre Mirabaud (délégué ministériel à l’Aménagement et à la Compétitivité des Territoires)