Dans le prolongement de son assemblée générale, Agr’idées a organisé le 5 juin 2019, à Paris, une conférence sur le thème « Faire de l’exploitation agricole une entreprise de son temps ». Tout au long de cette journée animée par Yves Le Morvan, se sont succédés des chefs d’entreprise agricole ou agroalimentaire, mais aussi des représentants de la distribution, de l’enseignement agricole, de la banque, des filières et des territoires, sans oublier des spécialistes du droit rural et de la fiscalité agricole. Leur point commun : dire haut et fort que l’entreprise agricole d’aujourd’hui ne peut plus être contrainte par des dispositions héritées du passé et doit s’épanouir dans un cadre rénové intégrant les nouveaux impératifs économiques et sociétaux.

L’entreprise agricole a d’ores et déjà de nouveaux besoins

Au cours d’une table ronde, Hubert Bosse-Platière (Professeur des Universités, UBFC), Julien Forget, avocat associé du Cabinet Terresa, Robert Boitelle (membre du Comité d’orientation de Sol et Civilisation) et Jean-Marc Bournigal (Directeur général AGPB) ont évoqué respectivement la question foncière, les évolutions de la fiscalité, la nouvelle dimension sociétale de l’agriculture et les outils de gestion de risques et de résilience de l’agriculture. Hubert Bosse-Platière a notamment souligné la nécessité de disposer d’un document unique qui permette d’envisager la politique foncière de manière globale, au lieu de l’actuel millefeuille territorial. D’après Julien Forget, la fiscalité évolue de plus en plus vers la notion d’entreprise multisectorielle. Robert Boitelle, lui-même pluriactif, constate que les ruraux ne connaissent pas ce qui se fait dans une exploitation agricole. « Nos fermes sont en perpétuelle évolution. Il faut montrer comment nous travaillons, rétablir le capital confiance. Demain l’agriculture sera innovante, mais encore plus communicante ! ». Pour les céréaliers représentés par Jean-Marc Bournigal, au-delà des outils destinés à améliorer la résilience des entreprises, une des réponses se trouve dans la démarche HVE, capable de rassurer la société civile.

VOIR AUSSI la vidéo de cette journée : https://www.youtube.com/watch?v=VwfhAjGnISE
(Retrouvez l’intervention de Robert Boitelle entre 4’17 et 4’28)