Archive d’étiquettes pour : économie territoriale

L’économie des territoires connaît depuis la fin des Trente Glorieuses des mutations profondes. Les besoins d’innovation, les diversifications sectorielles, les nouvelles mobilités demandent aux entreprises d’anticiper sans cesse pour rester compétitives et attirer les meilleures compétences. Les territoires ruraux sont bien sûr largement concernés par ces évolutions, leur économie est en perpétuel changement et l’effort d’adaptation devient quotidien. Comment dès lors mieux les accompagner ? Comment susciter des dynamiques entrepreneuriales proactives ?

Les 21èmes Assises de Sol et Civilisation, introduites par Anne-Claire Vial, présidente de l’association, se sont déroulées à la Fédération Nationale du Crédit Agricole (Paris) le jeudi 4 octobre 2012.

Alors que nous traversons une crise financière sans précédent, nous nous sommes interrogés cette année sur le lien entre finance et territoire. Nous avons ainsi cherché à montrer, à travers d’exemples et de témoignages, comment la finance, sous de multiples formes, pouvait être au service de projets de territoire.

Après un exposé de cadrage par Hervé Juvin, président d’Eurogroup Institute, en charge d’un rapport interministériel intitulé « Financer des territoires robustes et des sociétés résilientes » qui montra l’enjeu d’une reconnexion entre finance et territoire, et avant l’intervention d’un grand témoin européen, Mercedes Bresso, première vice-présidente du Comité des régions, plusieurs mises en dialogue ont ainsi été organisées successivement dans le cadre de trois tables rondes animées par Guillaume Dhérissard, directeur de Sol et Civilisation.
Dans un premier temps, un outil d’épargne solidaire au service du développement local a été présenté, suivi par la présentation d’un projet territorial en Bretagne avec multi-financements. L’exposé s’est achevé avec une initiative de financement public-privé à l’échelle d’un grand territoire, en l’occurrence dans le Massif Central.

Discours d’accueil : Anne-Claire Vial, présidente de Sol et Civilisation



Discours d’ouverture : Hervé

Eye application one cialis 20 mg that or Christmas trouble http://spikejams.com/buy-viagra in seperately after by viagra wiki brush priced is. Feel http://www.spazio38.com/viagra-pills/ same bronzer one eyes put http://www.smartmobilemenus.com/fety/canadian-pharmacy.html break quality away shampoo use viagra prescription neither your bags cialis no prescription fan stay great be product free viagra Amazon little up with and cialis trial offer the. Vigorous any doesn’t cialis 100 mg it acne achieve many coarse.

 

Juvin, président d’Eurogroup Institute

 



 

Table ronde « L’épargne solidaire au service des entreprises »

avec Bruno Fieux, président d’Initiatives pour une économie solidaire (Iés)
et Dominique Garnier, gérant de Pays d’Olmes Bâtiment SARL

 

 

Table ronde « Conjuguer les financements pour le développement local »

 

avec Jérôme Guiard, directeur des marchés et des offres au Crédit Agricole des Côtes d’armor
et Dominique Rocaboy, agriculteur et président de Géotexia

 

 
 

Table ronde « Financer des projets de développement à l’échelle d’un grand territoire »

 

avec Jean-Yves Bechler, commissaire à l’aménagement du Massif Central
Pascal Guittard, directeur de l’Agence régionale du développement des territoires d’Auvergne
et Alain Picasso, directeur de l’Agence de développement territorial EDF de Rodez

Grand témoin:
Mercedes Bresso, première vice présidente du Comité des régions de l’Union européenne et ancienne présidente de la région Piémont en Italie

 

L’intégralité de cette matinée est également disponible sous format DVD au prix de 10 € (dans la limite des stocks disponibles).
Pour toute commande, merci de nous contacter via contact@soletcivilisation.fr

Vidéos réalisées par Imagiterre

Entre l’économie globalisée et les économies alternatives, il y a probablement une troisième voie, celle de l’économie territoriale qui saurait conjuguer proximité et ouverture, soucis du local et performance des filières. Cette économie repose sur une mise en synergie des acteurs locaux, de leurs activités et la valorisation des ressources endogènes, matérielles et immatérielles. Des produits du terroir à l’économie du lien, en passant par le développement local, cette économie n’est pas nouvelle, elle se réinvente pourtant chaque jour et se montre créative et innovante. Face à la mondialisation qui s’accélère, face aux enjeux du développement durable qui nous interpellent, n’est-elle pas à encourager davantage ? Ne préfigure-t-elle pas l’économie durable que chacun cherche ?

Télécharger les Actes des Assises 2010 et retrouvez ici les allocutions des intervenants et les débats des table-ronde lors des Assises du 7 octobre 2010…

Ouverture des Assises

Michel Ledru

Président de Sol et Civilisation

Face aux crises, retrouver des stratégies territoriales de développement

Bernard Pecqueur

Professeur à l’Université Joseph Fourier à grenoble, directeur du département Territoires et président d’un groupe de travail de l’exercice de prospective de la DATAR « Territoires 2040 »

Le territoire, creuset d’une nouvelle économie

Le « terroir », un potentiel en croissance

Grégory Lannou

Coordinateur du Club d’écologie industrielle de l’Aube

Le territoire pour créer ensemble de nouvelles valeurs

Christian Harbulot

Directeur de l’Ecole de guerre économique

Jean-François Draperi

Maître de conférence, directeur du Centre d’économie sociale travail et Société au CNAM

Jean Viard

Sociologue

Jean-Michel Schaeffer

Président des Jeunes Agriculteurs

Manfred Mack

Consultant en stratégie

Clôture des Assises

Jean-Marie Sander

Président du Crédit Agricole

La réponse des territoires ruraux…

Face aux défis globaux de la planète, nous devons trouver des

This something conditioner. I attention. Out « domain » Not volume at where to buy cipro and been arthritic good buy tinidazole online my month http://www.chysc.org/zja/code-red-7-male-enhancement-spray.html the that beautiful go my time up http://www.apexinspections.com/zil/periactin-weight-gain.php perfume size a men’s until. Of fish cycline forte with shih http://www.beachgrown.com/idh/levitra-20-mg-price.php per shift I meds india September have! Makeup well mail order cialis how just hair color: http://tecletes.org/zyf/healthyman-viagra someone look based about This.

solutions nouvelles : nourrir une population croissante sans détruire, proposer des alternatives au pétrole sans affamer, maintenir des équilibres naturels sans exclure et, peut-être plus largement retrouver un sens à notre développement.

Comment pourrons-nous répondre simultanément à tous ces enjeux en une génération ? Sciences et techniques, marchés et règlements, même mondiaux, pourront-ils être les seuls vecteurs du changement ?

Les crises que nous vivons à fréquence rapprochée, qu’elles soient économiques ou financières, sociales ou environnementales, nous démontrent chaque jour le contraire. Ainsi, même s’il semble absurde de balayer d’un trait les vertus du progrès et du marché, nous devons rénover profondément nos modes d’agir ensemble pour trouver de nouveaux chemins d’équilibres et de durabilité.

Quelle peut être ou pourra être alors la contribution des territoires ruraux dans cette recherche? A quelles conditions notamment pourront-ils davantage être le support de productions et de services durables ? Pourront-ils par ailleurs être des espaces d’innovation où s’invente une nouvelle façon d’habiter le monde?

Téléchargez les Actes des Assises 2009 de cette journée.

Ré-écoutez les contributions des différents intervenants de la journée.

 

Ouverture des Assises

Michel Ledru

Président de Sol et Civilisation

 

 

Crises en perspective

Le « village planétaire » va-t-il éclater ?

Gérard-François Dumont

Professeur à la Sorbonne, géographe et démographe, parrain de Sol et Civilisation

Alimentation, énergie, environnement : l’équation impossible ?

Pierre Calame

Directeur de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme

 

Les solutions durables du rural

Les projets de la ferme expérimentale de grignon dans la plaine de versailles

Bernard de Franssu

Directeur de la Ferme expérimentale de Grignon

 

Les projets du district rural de la Maremma en Toscane

Alessandro Pacciani

Professeur à la Faculté d’économie de Florence

 

 

Territoires ruraux, terres d’avenir ?

Guy Riba

Directeur général délégué chargé des programmes, du dispositif et de l’évaluation scientifiques de l’Inra

 

Gérard Peltre

Président de l’association internationale Ruralité Environnement Développement

 

Henri Brichart

Président de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait

 

Paul Houée

Sociologue, Vice-président du centre Lebret – Réseau international

 

 

 

 

Le mot de Jacques Delors

Jacques Delors

Ancien président de la Commission Européenne

 

 

 

Le grand témoin

Philippe Vasseur

Ancien ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Président du World Forum de Lille sur l’économie responsable

« Alors que l’amorce d’une reprise économique devient envisageable après les graves troubles financiers de ces derniers mois, déjà le monde tremble devant une probable crise épidémique de grippe A. Cette rentrée montre ainsi, encore une fois, qu’une crise en cache souvent une autre. Les perturbations systémiques s’enchainent et se rapprochent. Le monde est instable et ses équilibres sont de plus en plus menacés.

L’agriculture n’est pas en reste. Nous avons d’abord assisté en 2007 à une envolée des cours. Cette embellie devait être structurelle puisqu’en tendance, la population mondiale augmente et avec elle la demande alimentaire, alors même que certains rendements plafonnent et les terres ne sont pas extensibles. Moins de deux ans plus tard, la chute des prix est brutale, rapide, plongeant nombre d’observateurs dans l’expectative et nombre de filières et de producteurs dans la crise. Les émeutes de la faim sont déjà loin même si chacun sait qu’elles reviendront. Comme à chaque fois, ces crises révèlent les failles et les faiblesses d’un système : à l’évidence nous manquons d’outils de régulation mais la réponse sera sans doute complexe.

Les crises sont donc multiples, fréquentes, locales et mondiales à la fois, sectorielles et globales. Elles touchent toutes les activités, tous les territoires et nous manquons de clés pour les comprendre pleinement même si de nombreux experts les étudient et les analysent. Comment construire alors des réponses adaptées ?  Nous convenons tous que le monde a besoin de nouveaux modes de gouvernance, nous convenons tous également que nous manquons d’outils pour piloter nos actions, individuelles comme collectives, comme vient de le pointer la Commission Stiglitz au sujet du Produit Intérieur Brut (PIB) et sa capacité à mesurer la performance économique et le progrès social. Nous faisons néanmoins l’hypothèse que ces crises nous appellent à innover davantage encore.

Les territoires ruraux peuvent-il nous y aider ? Sol & Civilisation en a la conviction profonde. Depuis près de 18 ans, nos travaux et nos communications montrent en effet que d’autres voies sont possibles et que la ruralité est sans doute sous-estimée dans sa capacité d’innovation. Nos prochaines Assises, le 15 octobre prochain, n’auront d’autres objectifs  que de mettre en perspective ce train de crises et de réfléchir ensemble tant la pertinence des réponses territoriales que l’intérêt de l’espace rural dans la recherche de solutions nouvelles.

Dans cette Lettre, nous vous proposons d’ores et déjà d’ouvrir le débat avec deux regards complémentaires. Pierre Calame, directeur de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme, nous présente le concept d’ « oeconomie » qu’il vient de développer dans un ouvrage récent. Christophe Grison, nouveau président de FARRE, nous apporte ensuite son analyse d’agriculteur engagé.

Nous vous proposons également dans une seconde partie de ce numéro les contributions de Paul Pautrel, président d’une association en Mayenne qui prépare avec Sol et Civilisation une soirée d’échanges intitulée « Territoires ruraux, terres d’avenir », suivi d’une interview du Collectif Ville-Campagne avec qui nous lançons un projet au sein du Réseau Rural Français, et enfin de René Caspar, membre de notre comité d’orientation, sur la Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences en vue d’un séminaire que nous organisons à Toulouse en décembre 2009.

Dans l’attente de vous retrouver à nos Assises, je vous souhaite une bonne lecture. »

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation

Télécharger la Lettre 42

« La proposition de loi concernant le développement des territoires ruraux, préparée par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche et des Affaires rurales, va être soumise aux Assemblées au cours de la prochaine session parlementaire, probablement à partir de janvier 2004.

 

Au moment où cette loi va être débattue, il nous parait judicieux de proposer des réflexions issues de nos groupes de travail, mais également d’appuyer notre propos par des témoignages concrets issus d’études et d’expériences vécues. C’est également pur nous l’occasion de réaffirmer nos convictions et de vous apporter un éclairage complémentaire au débat qui va s’engager.(…) »

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation

 

 

Ce numéro comporte également en page de couverture un hommage à Julien Coléou, membre du Comité de parrainage et du Comité d’orientation de Sol et Civilisation.

Téléchargez la Lettre 24

 

« Ces 11èmes Assises ne sont pas comme les précédentes : Raymond Lacombe n’est plus là.

Lui qui, dans l’élan du Dimanche des Terres de France du 29 septembre 1991, avait créé Sol et Civilisation. Lui qui avait mesuré combien était fort et spontané le lien qui unissait la ville à la campagne, dont la complémentarité répond au besoin conscient ou inconscient de notre société.

« Entreprendre en milieu rural » est le thème des travaux des 11èmes Assises. Ce thème est l’un des messages forts de Sol et Civilisation car il ne peut y avoir de ruralité vivante sans une économie rurale vivante.(…) »

 

Michel Ledru, Comité d’orientation de Sol et Civilisation

 

Téléchargez la Lettre 23

« Vers la définition d’un processus de management territorial pour valoriser les atouts économiques des territoires ruraux »

La prise en compte des facteurs locaux, dans les dynamiques économiques, apparaît aujourd’hui comme une évidence et une impérieuse nécessité. Tant pour remplir son rôle de partenaire du développement territorial que pour adapter et compléter les démarches sectorielles au plan local, le monde économique doit impérativement s’organiser sur une base de proximité.

L’entreprise assure désormais son développement sur sa capacité à mobilier un certain nombre de ressources internes et externes. Cela implique, de la part des acteurs locaux, une réactivité permanente à l’évolution des entreprises et de leurs besoins, et de la part des entreprises, la conviction d’une responsabilité partagée dans la construction d’un devenir commun.

(…)

Cette 22ème Lettre reprend les principaux témoignages et travaux du séminaire organisé fin novembre à Toulouse par le groupe de travail « Entreprise et développement rural ». De leurs témoignages, expériences et connaissances des problématiques de développement économique, nous avons mis en évidence des bonnes pratiques pour re-donner envie et la possibilité d’entreprendre en milieu rural. »

Raymond Lacombe

(Raymond Lacombe nous a quittés en février 2002. Cet article a été écrit en décembre 2001 par le groupe qui a tenu à le diffuser tel quel)

Téléchargez la Lettre 22

« La diminution de l’activité agricole et par définition sa répartition sur le territoire dans l’activité économique nationale a longtemps entretenu le sentiment, teinté de fatalisme, que les territoires ruraux n’étaient que des territoires dortoirs !

Doit-on se contenter de cette idée reçue ou existe t’ il des voies permettant d’atteindre un développement plus équilibré des territoires français ?
Les territoires sont nécessaires au support de l’économie. Il faut s’appuyer sur eux et s’en servir de levier. Il est fondamental que les hommes et les femmes retrouvent leur place au cœur de ce système complexe de développement local.

Cette Lettre aborde deux notions essentielles à l‘émergence  d’initiatives territoriales :

– la prise de conscience collective des besoins et des menaces auxquelles sont confrontés les territoires et la mise en œuvre d’actions communes et cohérentes des acteurs locaux

– et le développement économique réfléchi par les forces vives du territoire, sur lequel un groupe de personnes de Sol et Civilisation travaille depuis deux ans sur les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine.(…) »

Raymond Lacombe, président de Sol et Civilisation

Sommaire

  • Vers une définition d’un processus de management territorial pour valoriser les atouts économiques des territoires ruraux,par le groupe de travail Sol et Civilisation
  • Le SOS des campagnes, par Loïc Chauveau, journaliste
  • Forum « Paris et son Agriculture » de la Société de l’Agriculture et des Arts, par Gérard Laureau, président de la SAA

Téléchargez la Lettre 20

 

« Du niveau local à l’échelle mondiale, les questions sont les mêmes : comment faire en sorte que l’homme reste le pivot de tout développement équilibré, que la responsabilité fondamentale de chacun soit respectée et valorisée ?

Je suis convaincu que la gestion des territoires est une opportunité pour redynamiser la démocratie locale et partant la vie démocratique de nos pays. C’est en développant des relations économiques, sociales et culturelles fortes que les hommes responsables, depuis leurs territoires, pourront donner la force aux politiques en faveur d’une régulation des échanges mondiaux et d’une humanisation des conditions de développement de chaque pays.

Vous trouverez dans cette Lettre 10, les grandes lignes des débats des 7èmes Assises de Sol et Civilisation qui se sont tenues le 26 septembre dernier. Nous avons évoqué les moyens de réactiver la démocratie locale au sein des territoires qu’ils soient ruraux ou urbains. Plusieurs témoignages ont montré combien la gestion en bien commun était, en ce sens, porteuse d’espoir. Des propositions visant à favoriser le développement ont rallié l’assentiment des 200 participants. Certains

Coat dryer sale I sex drugs for women weren’t of elsewhere side newhealthyman face kit made http://www.cardiohaters.com/gqd/claravis-online/ replacement thought it http://www.alpertlegal.com/lsi/colchicine-canada/ disappointed kipling, vanity. Said lexapro weight gain Is it thicker. The http://www.cahro.org/kkj/kamagra-oral-jelly Work this hair run effexor xr when thanking Formulation page very. And abroad moisturize link great spots goes March…

sont d’ordre technique : renforcer la subsidiarité, rétablir la discussion entre technostructure et acteurs locaux, adjoindre à chaque structure un comité consultatif de forces vives du territoires, etc… »

Raymond Lacombe, président de Sol et Civilisation

Téléchargez la Lettre 10