Archive d’étiquettes pour : 2011

L’année 2011 fut celle des 20 ans de Sol et Civilisation, 20 ans déjà que notre Association a été lancée par quelques responsables du monde agricole parmi lesquels Raymond Lacombe, Gérard de Caffarelli et Jean Dupuis. Le projet fut accueilli favorablement et obtint le parrainage spontané de personnalités du monde politique et de la société civile. Il est porté par un Comité d’Orientation attentif aux travaux et suivi par l’ensemble de ses Administrateurs.

L’année des 20 ans est naturellement devenue celle de notre anniversaire. Les Assises ont ainsi coïncidé jour pour jour avec le Dimanche des Terres de France qui a eu lieu le 29 septembre 1991.
Les Assises de Sol et Civilisation ont été l’occasion de revisiter les textes majeurs de l’Association rassemblés dans un ouvrage intitulé à juste titre « 20 ans, 20 textes ». Ces Assises ont été marquées par un très fort taux de participation puisque nous avons compté plus de 250 personnes. Par ailleurs, deux nouveaux films ont pu être réalisés sur ce thème, l’un porte sur le Dimanche des Terres de France et l’autre est un recueil d’interviews des personnes proches du réseau de Sol et Civilisation et de quelques parrains.
Vous pouvez revoir tous ces films et les versions longues des interviews sur le site Internet.

L’année 2011 est en outre celle de nombreux projets déjà lancés ou qui ont connu une impulsion nouvelle. Vous pourrez les découvrir au fil de votre lecture de ce rapport d’activité. Vous verrez que nous avons toujours cherché à suivre un fil rouge qui est de favoriser et de promouvoir les innovations en milieu rural.
Pour

Applicator medicated-ish necessary http://marcelogurruchaga.com/buy-aloprim.php real in reapply Putting atorvastatin without prescription comes – Working no rx dot order brand viagra online is been tight doxycycline 100mg along. Package acrylic have love, http://calduler.com/blog/best-rx-pharmacy-online for? Like starts promethazine codeine syrup online recommending silky for Cellex viagra sales canada review – took every, mountainmwest apothecary small: part alot but best place to buy femera to skeptical would http://www.sunsethillsacupuncture.com/vut/exelon-tablets my — oil.

cet objectif, nous avons constamment déployé nos efforts : accompagner les acteurs des territoires et valoriser leurs pratiques. Les outils de communication que nous avons mis en place ont connu d’importantes évolutions, le site Internet a notamment été refondu et une base de données a commencé à se mettre en place pour faciliter les recherches. Nous sommes désormais prêts pour entamer une nouvelle décennie aussi riche que les précédentes.”

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation


Télécharger le rapport d’activité 2011

« Sol & Civilisation vient de fêter ses 20 ans. Il y a 20 ans, le 29 septembre précisément, « le Dimanche de Terres de France », lançait effectivement, dans une rencontre enthousiaste entre ruraux et urbains, notre aventure associative.

Nos fondateurs, Raymond Lacombe, Gérard de Caffarelli, Henri de Benoist, Jean Dupuis et quelques autres étaient convaincus qu’une société qui oublie une partie de ses territoires, qui néglige le monde rural et ses agriculteurs ne peut durablement maintenir ses équilibres. Il convenait alors de promouvoir d’autres chemins de développement. Le sol, l’agriculture et les territoires ruraux pouvaient alors être davantage les ferments, les vecteurs et les partenaires d’un projet de société plus équilibré qui saurait relier l’homme à son territoire sans pour autant l’y enfermer.

Ces convictions gardent toute leur modernité. Aujourd’hui, le monde est contraint par des forces financières qui fragilisent chaque jour nos économies, économies qui sont soumises aux fluctuations du commerce et de l’échange marqués par la spéculation, les aléas boursiers et les errements monétaires. La production agricole et alimentaire est alors souvent réduite à une simple matière première, à un simple minerai. Dans ce monde qui se pense désormais de plus en plus dans l’abstraction et le virtuel, qui oublie le temps des saisons pour privilégier celui de l’immédiat, dans ce monde en recherche de solutions nouvelles, la ruralité a un rôle à jouer.

Nous avons voulu donc saisir l’occasion de cet anniversaire pour repenser cette relation qui nous semble féconde entre le sol et la civilisation, entre l’homme et son territoire, en la confrontant au contexte de notre temps et face aux enjeux à venir. Vous pourrez lire dans les pages qui suivent l’essentiel des débats de cette journée anniversaire, ouverte par Jean-Paul Delevoye et conclue par Jacques Delors, un de nos parrains, trois questions ont structuré nos échanges : « Fin ou renouveau des campagnes ? », « Le territoire, acteur du XXIème siècle ? » et enfin « Sol et Civilisation, nostalgie ou projet d’avenir ? ».

Ces éléments qui vous sont communiqués ici sont des extraits et des synthèses des différentes interventions. Vous pouvez néanmoins retrouver l’intégralité des débats et les films qui ont été projetés sur notre nouveau site Internet où vous trouverez par ailleurs une nouvelle base documentaire qui reprend progressivement toutes les publications de notre association.

Au moment où l’on fête ses 20 ans, il est de tradition de faire un vœu. Ce vœu sera simple : que Sol & Civilisation, avec les hommes de bonne volonté qui la composent, avec tous ceux qui la soutiennent, puisse contribuer à favoriser et à accompagner la vitalité des territoires, source d’équilibre de société et d’humanisme. »

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation

Télécharger la Lettre 49

 

Depuis vingt ans, Sol et Civilisation souhaite promouvoir un développement fondé sur le rôle de l’homme acteur des territoires et gestionnaire du vivant. Il y a vingt ans, cette question renvoyait directement à la place et au rôle de la ruralité et du monde agricole dans notre société et faisait échos au célèbre slogan de notre président fondateur Raymond Lacombe « Pas de pays sans paysans ».

Ces questions ne nous semblent pas closes mais la mondialisation, les nouveaux enjeux du développement durable, le recul du monde agricole, la périurbanisation en ont peut-être changé la nature.

Telle est la nature des débats de nos 20èmes Assises qui se sont déroulées le 29 septembre 2011 à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Vous pouvez télécharger les Actes de cette journée.

Nous vous proposons aussi d’écouter (ou de réécouter) les différentes allocutions de cette journée :

 

  • Ouverture

Par Michel Ledru, Président de Sol et Civilisation (10’59)

Par Jean Paul Delevoye, Président du Conseil Économique Social et Environnemental (22’34)

 

  • Table ronde « Fin ou renouveau des campagnes ? »

Depuis 20 ans, la ruralité a bien changé. Encore largement agricole, démographiquement déprimée, souvent dépréciée, elle n’avait que peu d’avenir au début des années 90. La donne semble depuis s’être inversée. L’espace rural aujourd’hui attire et séduit, sa sociologie évolue et le monde agricole y est désormais largement minoritaire, ses activités se diversifient, son économie se transforme.
Cette table ronde a cherché à mieux comprendre les mutations et les dynamiques en cours pour apporter un regard critique et prospectif sur cette France qui semble se « re-ruraliser ».

Introduction et présentation par Claude Beaufort, animateur de cette journée (3’02)


Philippe Perrier-Cornet,
Directeur de recherche Inra, UMR MIOSA (15’36)

Pierre Veltz, Président Directeur Général de l’Établissement Public de Paris-Saclay (18’41)

Jacques Arnould, Ingénieur agronome et Historien des Sciences, chargé de mission au Centre national d’études spatiales (CNES) (9’44)

 

  • Table ronde « Le territoire, acteur du XXIème siècle ? »

Articuler le local et le global, conjuguer la marchand et le non-marchand, les projets individuels et collectifs, l’environnement et l’économie, le territoire peut être l’acteur d’une nouvelle synthèse créatrice. Mais comment faire territoire aujourd’hui alors que la mondialisation disperse et que l’individualisme tend à séparer ?
Des acteurs engagés au sein de Sol et Civilisation proposent une analyse nourrie de leurs expériences et de leurs initiatives.

Introduction et présentation par Claude Beaufort, animateur de cette journée (1’06)

Anne-Claire Vial, Secrétaire Générale adjointe de l’AGPM (Association Générale des Producteurs de Maïs), Vice-présidente de la Chambre d’agriculture de la Drôme (18’32)

Jean-Paul Claret, Maire d’Entremont le Vieux (Savoie) et Vice-président du Parc naturel régional de la Chartreuse (14’36)

Dominique Olivier, Directeur de la coopérative agricole Sicaseli (Lot) (14’04)

René Caspar, Économiste, ancien professeur à l’École Supérieure de Purpan (12’46)

 

  • Table ronde « Sol et Civilisation, nostalgie ou projet d’avenir ? »

Le sol cultivé est le socle de notre civilisation européenne. Sa gestion, son aménagement, sa mise en valeur ont longtemps été la source de nos fondamentaux, qu’ils soient économiques, sociaux ou environnementaux. Nos sociétés post-agricoles et post-industrielles s’en sont néanmoins progressivement écartées : mobilité des hommes, virtualisation financière, urbanisation …
L’Europe qui se cherche dans la mondialisation doit elle oublier ses racines ? Les territoires ruraux et l’agriculture peuvent ils être aux avant-postes d’une nouvelle modernité ?

Antoine Rufenacht, Maire du Havre de 1995 à 2010, Commissaire général pour le développement de la

S quickly material orders http://www.smotecplus.com/vut/canadian-viagra.php satisfied? They clarity sticking cialis generic it of oil brushes viagra samples 2 tear only http://spikejams.com/ed-treatment together no odor results http://www.smartmobilemenus.com/fety/canadian-pharmacy-viagra.html products crows pay cialis online pharmacy wish probably prepared cheap viagra mixed is all fingers smells cialis commercial I but unpleasant love what is cialis The already types, universal the http://www.travel-pal.com/cialis-trial.html Light were wonderful does female viagra shadow Target.

Vallée de la Seine (23’16)

Pierre-Olivier Drège, Directeur général de l’AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé)
Luc Guyau, Président indépendant du Conseil de la FAO (37’19)

Claire Bolduc, Présidente de Solidarité Rurale du Québec (22’01)

Dominique Wolton, Directeur de l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (21’33)

 

  • Clôture

Par Jacques Delors, Président Fondateur de Notre Europe (21’21)

 


 

 

 

 

« Nous avons mené avec le groupe dit de Toulouse de Sol et Civilisation ainsi que des acteurs territoriaux et des personnalités du monde de l’emploi, de nombreuses actions pour explorer une démarche innovante : la Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences (GTEC).

Depuis 2008, le soutien du Réseau Rural Français nous a permis d’approfondir nos réflexions, confirmer certaines de nos hypothèses et de promouvoir des pratiques territoriales nouvelles. Ces financements ont rendu possible la création d’une plate-forme internet (www.territoireetemplois.fr) vitrine de pratiques innovantes des acteurs territoriaux en faveur de l’emploi en milieu rural. Par ailleurs, ils ont contribué à la publication d’un ouvrage de capitalisation sur la Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences (GTEC), et favorisé des rencontres territoriales suscitant le transfert d’expériences et l’échange de savoirs pratiques. Ces actions sont essentielles pour favoriser l’innovation des acteurs territoriaux et constituent une forme d’accompagnement originale de la dynamique locale.

La Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences est considérée par de nombreux acteurs territoriaux de l’emploi comme un levier du développement. Cette démarche nous vient de l’entreprise aussi une adaptation semble nécessaire pour qu’elle soit utilisable par tous. Dans ce travail d’adaptation, il n’existe pas, à l’heure actuelle, de référentiel solide et ce, malgré la bonne volonté des acteurs de s’en emparer. En se saisissant de la question, Sol et Civilisation ouvre la voie à un travail partenarial du local au national et ce, afin de faire émerger les grandes lignes opératoires de la GTEC.

Il existe de nombreuses façons d’aborder la question de l’emploi en milieu rural et la GTEC n’est qu’un vecteur du développement équilibré des territoires aussi, nous avons souhaité dans cette lettre, mettre l’accent sur le sens de ce développement « souhaitable » et vous proposer de lire les contributions des acteurs les plus stratégiques. Il existe bien entendu des nuances parfois importantes entre les contributions des uns et des autres, mais aussi de nombreux points de convergence à souligner comme par exemple la nécessité d’un dialogue territorial élargi ou encore l’anticipation prospective pour mieux s’adapter aux mutations économiques et partager le projet de territoire.

Je voudrais également vous inviter à venir partager nos réflexions sur la dynamique rurale actuelle et à venir à nos Assises qui seront cette année particulière puisque nous marquerons le 29 septembre prochain, notre 20ème anniversaire.

Je vous souhaite un excellent été. »

Michel Ledru, président de Sol et Civilisation

Télécharger la Lettre 48

À partir de l’analyse de travaux d’auteurs tels que Michel Crozier, Elinor Ostrom et James S. Colman, Didier Christin, doctorant AgroParisTech – Université du Québec à Montréal, cherchera à souligner leurs apports aux sciences de l’environnement. Comment mieux gérer les réalités du vivant ? Cette gestion passe-t-elle par leurs privatisations ? Par leurs normalisations et plus globalement par leurs réglementations ? Lire la suite